Tottori: Le désert japonais

Un voyage dans la nature : Lorsque nature se rencontre avec le sable et la mer

Hein? Desert au Japon? Sa existe? Oui vous avez bien lu. Le Japon est l’archipel des richesses et surprises. Ce pays nous cesse de nous surprendre avec sa culture, ses avancées technologiques que par sa diversité géographique (et des catastrophes naturelles aussi).

Tottori (la ville) se situe dans la prefecture Tottori localiser au sud-est du Japon. C’est une ville assez agréable et connu principalement pour ses dunes qui s’étalent sur 16 km au bord de la mer du Japon avec une hauteur de 50 metres approximativement. Une ville charmante mais qui malheureusement comme certaines villes au Japon deviennent un peu des villes fantômes. La population a majorité âgée ou les jeunes quittent pour faire des etudes supérieurs dans d’autre prefectures et pour de meilleurs opportunités de travail. Ainsi de longue allée dans le centre ville ou on peut remarquer des magasins vides ou abandonnés. Pour combattre ce phénomène, la ville essaye d’attirer les touristes et offres des bon plans a des budgets très affordable. Un taxi a disposition pour 2000 yen (16.5 euro) par passager pour une durée de trois heures ! Pour bénéficier de cette offre, il suffit juste de se rendre dans le centre d’information situer un peu partout mais se trouve en general dans les grandes stations de trains.

Avec un temps limitée, et pleins de spots a visiter, une selection s’impose et le taxi-man nous a donne des conseils. Que mieux qu’un conseil d’un local?

Destination les dunes de sables ! Il y a pas mal d’activités une fois sur place, une balade en chameau, marché tout au long, il y avait meme des gens qui faisaient du parapente… Il faisait certes pas très beau, mais la vue en valait la chandelle de monter sur la grande dune pour avoir une vue magnifique sur la mer du Japon.

Une visite dans le musée de sable. C’est une des particularités de la region. Chaque année un theme different et des pays différents sont à l’honneurs et des artistes des quatre coin du monde se réunissent pour faire des sculptures en sable ! Pour plus de details visitez leur site web: http://www.sand-museum.jp/en/. L’année 2019, les pays scandinaves ont été a l’honneur. Des légendes, tableaux, symboles sont illustrés dans ces grandes sculptures. Regardez moi le detail et la precision au millimetre pres ! Et avec du sable en plus.

Et on cloture notre journée avec un matcha (thé japonais) dans le Kannon avec une vue sur un paysage tout vert et un jardin typiquement japonais. Un monument et heritage qui a connu des modifications des transitions depuis sa construction en 1632.

Takes only memory
Leave only footprints

C.Z

Oui, moi, jeune femme, j’ai décidé de voyager alone

Le voyage est le meilleur moyen de se perdre et de se retrouver en même temps dit t’on

Je sais pas pour vous, mais personnellement, sa ma prit une longue période pour avoir enfin prit mon courage à deux main et d’oser ce dont j’ai toujours désirée et (qui m’effraye à la fois): voyager seule.

Voyager seule, se retrouver avec soi, suivre son propre rythme et se faire plaisir. Oui j’ai envie. Mais en même temps cette éternelle question que je me demandais toujours. Ne vais-je pas m’ennuyer? Bavarde comme je suis, c’est un vrai challenge. Bizarrement ce dont moi j’ai le plus peur c’est pas à propos de ma sécurité, (si bien sûr) mais c’est plus la peur de se retrouver seule, avec soi-même. Est-ce normal? D’avoir peur de se retrouver avec soi? Ne devrons nous pas nous retrouver plus souvent seule et se poser toute les questions existentielles?

Voyager c’est partir à la découverte de l’autre. Et le premier inconnu à découvrir, c’est vous. Olivier Follmi

J’ai rencontré plusieurs femmes durant mon séjours au Japon qui voyage seule, a qui je pose toujours la même question: comment est-ce de voyager seule? Et je les regarde avec émerveillement. Quelque chose que j’ai jamais osée faire… jusqu’à avant hier: j’ai payé mon billet d’avion aller-retour au Cambodge ! Seule !! Même moi j’arrive pas y croire. Je pense que je suis en train de me surpassée. Faut savoir qu’après une longue période de doute et de questionnement, j’ai pris mon billet à 6h30 du matin en mangeant mon breakfast et avant d’aller au boulot. Quelle mouche m’a piqué? Je sais pas, je savais qu’il fallait faire un terme, et que le meilleur moyen était d’acheter un billet d’avion comme ça pas de retour en arrière. (Je savais qu’une fois que j’aurais payé, safi je pourrais plus me trouver des excuses du genre oh je veux y aller mais c’est pas la bonne saison, oh les billets sont devenus chers).

Bref je vais voyager alone. Un sentiment de fierté et de surdépassement mélanger avec un peu de peur et de questionnement. Mais comme on dit parfois on a besoin de faire un off. Ce dont je rêve c’est d’aller et me réveiller à 5 h du mat (pas très glamour pour des vac je vous l’accorde) et de faire du yoga avec les monk. C’est certes un voyage mais je pense avant tout c’est un voyage au sein de soi-même. Un voyage pour mieux se retrouver. Dites moi que c’est normale d’avoir des questions qui nous traversent l’esprit, avec toute les normes de la société et des expectations de tout le monde, tout le monde attend quelque chose de nous. Parfois on a juste besoin de faire un off, se ressourcer et se retrouver avec soi meme avant tout!

Mont Takao, Japan

Pour savoir plus ce que j’ai appris de mon voyage, cliquez ici

Philippines islands… When love, beauty, and peace all settled in one place

Cette fois-ci on met le cap vers une nouvelle destination: les Philippine ! Petite info, les Philippines ont été nommés par un explorateur espagnols a l’honneur de Philippe II d’Espagne. Rappelons que les Philippine ont été colonise pendant 300 ans par les Espagnols et 50 ans par les Américains puis par des Japonais… Ne vous inquiétez pas, on parlera pas d’histoire, pour les curieu(se/x), checker le website de wiki . Si je mentionne tout ceci, c’est pour partager ma surprise, le peuple ne parle pas du tout espagnols, ils parlent leur langues locales et leur deuxième langues est: l’anglais ! Les gens ne parlent pas espagnoles du tout! surprenant non? Je me dis 300 ans balayées comme si cela n’a jamais existé ! Bref =D

Philippines ! Je sais pas pour vous, mais pour moi ça sonne assez exotique ! Ça sonne pas aussi tendance comme les Maldives, Bora Bora mais je crois que chaque pays a son charme et sa particularité, sa gastronomie … Et aussi est ce qu’on préfère les spots connus ou des endroits peu touristique. Sa reste un choix personnel. Mais disons, pour moi, j’avais envie d’une petite escapade, plus dans une île isolée que dans une ville de gratte-ciel. Question de se ressourcer, de se retrouver avec soi-même, de faire un vide ! Résultat Manila (la capital de Philippines) n’a pas été retenue lors de la sélection des endroits à visiter à cause de notre short visite.( On a quand même passer une journée/une nuit et franchement c’est une ville qui mérite d’être visitée! ).

Apres quelque recherche par internet, Cebu était LA destination. Je me suis rappeler d’une amie Filipino pour avoir son avis, recommandation, et là elle me demande si j’étais plus dans le mood de faire des circuits touristiques ou locales. La question ne se posée pas, et la elle me parle de Bantayan island, son île préférer elle qui est de Cebu. Apres quelque clicks et recherche. Une nouvelle obsession envahissait mon esprit… être à Bantayan, devant l’eau turquoise transparente, le sable blanc, le cocotier. Oui digne d’une carte postale! Une petite île isole, qu’on allait voyager pour l’atteindre. Aller aux Philippines c’est loin, mais aller a Bantayan sa l’ai encore plus. Je m’explique ! Un vol pour atteindre Manila (pour moi Tokyo-Manila c’est 4h50) mais pour Manila to Bantayan c’est presque la même chose dans des conditions différentes !

Arrivée au crépuscule à Cebu

Un vol pour Manila à Cebu 1h10 puis un bus de presque 4 heures pour aller au Sud de l’île puis un bateau de 1h et quelque pour atteindre Bantayan. Imaginez l’enchaînement ! Mais une fois que les valises posées, la fatigue, l’insomnie tout s’évapore comme par magie devant la beauté du spectacle qui se présente devant nous ! Même si on le voit toujours dans les films, photo, y être, c’est un sentiment différent, et même si on avait vu les photos avant d’y être. Que c’est identique, n’empêche on a l’impression de découvrir, de voir pour la première fois.

Loto? Non ! Le ticket de bus…
  • Basically day one c’est voyage, un petit tours dans les environnement pour manger et être familier avec le “secteur” et repos tant mérite ! Et programmation pour la journée du lendemain qui ne sera pas de repos !
Un repas super délicieux !
Apres un ventre remplie quoi de meilleur que de faire une sieste sous les palmiers avec le son des vagues
  • Day two commence avec un réveil super tôt pour voir le lever de soleil ! C’est d’une beauté époustouflante et je regrette pas mon réveil à 5h pour une personne sleepy comme je suis.
The beach dog

Mais j’étais pas seule ! Un joli petit chien dormais déjà à la belle étoile.

Regardez bien la photo, n’est t’il pas mignon?

A bientôt pour la suite de l’Adventure à Bentayane^^